top of page
Rechercher

La différence de libido : une danse complexe des désirs



Qu'est-ce que la "différence de libido" ?


Ce concept traduit la réalité commune où les niveaux de désir sexuel diffèrent entre les partenaires d'une relation. Il peut se manifester par des variations dans la fréquence, l'intensité et les attentes associées aux interactions intimes.


Pourquoi est-il important de la gérer correctement ?


Une différence de libido mal gérée peut entraîner une dynamique négative susceptible d'avoir des répercussions sur la satisfaction sexuelle et relationnelle.


  • Diminution de l'intimité émotionnelle, car le couple peut commencer à éviter les interactions sexuelles pour éviter les conflits.

  • Frustration et insatisfaction : le partenaire avec une libido plus élevée peut se sentir frustré ou insatisfait en raison du manque d'activité sexuelle, tandis que l'autre partenaire peut se sentir sous pression ou envahi.

  • Estime de soi réduite : le partenaire avec une libido plus faible peut commencer à se sentir inadéquat ou peu désirable, ce qui peut affecter son estime de soi et sa confiance en soi.

  • Infidélité potentielle, pour aller chercher à combler les besoins sexuels non satisfaits en dehors de la relation.

  • Tension et conflits, des disputes liées à la fréquence des rapports sexuels ou au manque d'intimité qui peuvent nuire à la qualité de la relation.

  • Problèmes de communication : la difficulté à discuter ouvertement de la différence de libido peut entraîner des problèmes de communication plus larges


Comment objectiver la problématique ?


Objectiver les conséquences négatives de la différence de libido fournit des éléments de discussion utiles pour évaluer les dynamiques de la relation et envisager des approches constructives pour renforcer l'intimité.


Un outil d'auto-évaluation pour amorcer la discussion 


Dans quelle mesure vous êtes d'accord avec ces affirmations ?


1. Je ressens régulièrement de la frustration ou de l'insatisfaction en raison de notre vie sexuelle.

2. Nous avons du mal à communiquer ouvertement sur nos besoins et nos attentes sexuelles.

3. Nos différences de désir sexuel ont entraîné des tensions ou des conflits dans notre relation.

4. L'un de nous est plus enclin à rechercher la satisfaction sexuelle en dehors de la relation.

5. Les moments d'intimité physique ont perdu de leur fréquence et de leur qualité.

6. La différence de libido a altéré notre intimité émotionnelle et notre complicité.

7. J'ai ressenti un sentiment de rejet ou de dévalorisation à cause de nos disparités de désir.

8. Nos variations de désir sexuel ont eu un impact sur notre estime de soi individuelle.

9. La différence de libido a eu des répercussions sur notre satisfaction générale en tant que couple.


Qu’est-ce que les couples peuvent faire pour la gérer ?


Les stratégies à disposition des couples pour gérer la différence de libido sont connues :

  • La plus fréquente (la masturbation) n'est pas la plus bénéfique.

  • La plus bénéfique (la communication ouverte) n'est pas la plus fréquente.


Voici la liste complète de stratégies, triées par ordre de fréquence d'adoption.

  • Masturbation : bien que cette stratégie soit la plus couramment adoptée, elle est associée à une satisfaction inférieure par rapport aux stratégies plus axées sur l'engagement mutuel.

  • Engagement dans une activité intime autre que la pénétration : sexe oral, stimulation manuelle, câlins, baisers. Deuxième stratégie en termes de fréquence, elle contribue à maintenir une intimité satisfaisante malgré la disparité de désir.

  • Avoir des relations sexuelles avec pénétration malgré tout : s'engager dans une activité sexuelle même sans désir est associé à une certaine satisfaction, probablement en raison de l'intimité et de la connexion maintenues. Stratégie adoptée avec une fréquence moyenne qui apporte une satisfaction moyenne.

  • Désengagement : l’évitement de tout contact intime, sans aucune initiative pour aborder le sujet ou pour tenter de réveiller le désir, a un impact négatif sur la satisfaction sexuelle et relationnelle. Une stratégie perdante, mais qui est plus fréquente que la communication ouverte.

  • Communication ouverte : la discussion ouverte du problème entre partenaires pour mieux comprendre les raisons de la différence de désir et travailler ensemble sur des solutions. Une stratégie gagnante, mais qui est très rarement adoptée.

Quels leviers thérapeutiques pour un changement positif ?


Sur la base des constats mettant en lumière la criticité de la communication ouverte pour naviguer habilement la différence de libido, mes interventions thérapeutiques cherchent à activer les leviers qui impactent les plus cet élément critique qui est la communication.

  • Créer les conditions de sécurité psychologique pour que chacun puisse s'exprimer sans crainte de jugement sur les besoins, désirs et préoccupations en matière de libido

  • Éduquer et sensibiliser à apprendre ensemble sur la libido, le désir sexuel et les variations naturelles qui peuvent se produire, afin de réduire les sentiments de frustration et d'incompréhension.

  • Faciliter l’exploration des causes sous-jacentes, en identifiant conjointement les facteurs qui pourraient influencer la libido de chacun, tels que le stress, la fatigue, les problèmes de santé, les médicaments, etc.

  • Enseigner et aider à planifier du temps intime, pour créer des moments spécifiques dédiés à l'intimité, même s'ils ne conduisent pas toujours à des rapports sexuels. Cela peut inclure des câlins, des massages, des moments de détente ou des activités romantiques.

  • Encourager l’expérimentation et la variété pour explorer différentes façons d'exprimer l'intimité et la connexion physique, même en dehors des rapports sexuels. Cela peut inclure l'exploration de fantasmes, de jeux de rôle, de nouvelles activités sensuelles, etc.

  • Enseigner et accompagner l’apprentissage de la gestion du stress, qui a un impact négatif sur la libido, en facilitant de séances de méditation et en incitant à l’exercice physique.

Je peux vous accompagner


Pour accompagner les personnes confrontées à cette problématique délicate, je combine :

  • La profondeur de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

  • La spécificité des pratiques de la thérapie sexuelle

  • Le pragmatisme des outils du coaching.

Ensemble, nous pouvons explorer ces eaux complexes avec ces approches éprouvées et innovantes.


Votre intimité épanouissante vous attend.



72 vues0 commentaire
bottom of page