Rechercher

Les 4 facteurs clés de réussite d'une psychothérapie

Les patients gagneraient à en être conscients pour faire bon usage des services de psychothérapie.

Les 4 facteurs clé de réussite d'une psychothérapie sont les suivants:

  • Le patient

  • L'approche utilisée

  • La relation thérapeutique

  • Le psychothérapeute


Il ne s'agit pas ici de savoir quelle approche théorique est la meilleure dans l'absolu .

Il s'agit de savoir quelle psychothérapie fonctionne lorsque le traitement, mené par un thérapeute donné avec un patient particulier à un moment et à un endroit précis, amène à un changement dans la disparition d'un sentiment de mal-être

Il s'agit, en fin de compte, de pouvoir constater si l'investissement accordé en temps et en argent pour le traitement sont en train d'être bien investis.


Le patient

Les patients ne sont pas des objets de diagnostic ni des objets de soins, sur lesquels des techniques sont administrées.

Les patients sont des personnes qui éprouvent des difficultés dans la vie, qui font de vaillantes tentatives de changement et qui sont capables d'utiliser la thérapie de manière constructive. Ils apportent :

  • motivation: disponibilité au changement

  • ressources internes: atouts, niveau de fonctionnement avant traitement

  • ressources externes: réseau de soutien social existant, statut socio-économique, événements de leur vie

Par conséquent, la psychothérapie n'est pas réductible à un ensemble d'algorithmes de diagnostic ou de pratiques à suivre au pied de la lettre.


Partir de la réalité du client pour développer l'approche psychothérapeutique est une obligation d'une importance cruciale pour le psychothérapeute et un droit fondamental pour le patient.

Concrètement, cela signifie que pour obtenir de "bons" résultats :

  • La psychothérapie doit être adaptée à chaque patient: qui il est, ce qu'il veut, quelles sont les circonstances de sa vie.

  • L'évaluation de la qualité du résultat de la psychothérapie doit venir du patient.

  • La psychothérapie doit tenir compte de l'évaluation et du feedback du patient.


L'approche utilisée Certaines approches de psychothérapie ( notamment la TCC) ont démontré leur efficacité plus que d'autres. Il vaut mieux privilégier des approaches ayant prouvé empiriquement leur utilité.


Dans tous les cas, et indépendamment de l'approche utilisée, les psychothérapeutes devraient être disposés à fournir des preuves du degré d'utilité et de validité des techniques qu'ils pratiquent, et les patients devraient se sentir habilités à demander que les psychothérapeutes leur fournissent ces preuves.

Toute approche de psychothérapie utile doit prévoir des mécanismes pour:

  • répondre aux attentes des patients

  • aider le patient à participer à des actions utiles.

  • offrir au patient une explication appropriée de ses difficultés

  • énoncer des stratégies de résolution de problèmes

Les patients ont le droit d'espérer que de mécanismes de ce type soient proposés par les approches utilisées par le psychothérapeute.

La relation thérapeutique

Le psychothérapeute doit avoir la capacité de forger une relation de collaboration avec le patient en démontrant:

  • Empathie: comprendre les pensées et les sentiments tels que le patient les ressent.

  • Congruence: être authentique, chaleureux et réel, et permettre au patient de se sentir valorisé et d'avoir confiance en son propre jugement.

  • Regard positif inconditionnel : permettre au patient de s'ouvrir et de parler de ses difficultés sans craindre d'être critiqué ou jugé.

Les psychothérapeutes doivent s'assurer que dès les premiers instants de la rencontre thérapeutique, le patient vit la relation comme significative et positive. Pour cela, le psychothérapeute doit :

  • présenter une logique convaincante de sa démarche au patient

  • offrir une explication adéquate des problèmes présentés

  • mettre en œuvre un ensemble de procédures cohérentes avec la justification et l'explication pour développer correctement une alliance de travail.

  • solliciter le point de vue du patient sur la relation.

Le psychothérapeute

Certains psychothérapeutes sont plus efficaces que d'autres.


Les caractéristiques liés au psychothérapeute qui influencent le plus la probabilité de "bons" résultats de la psychothérapie sont les suivants:

  • Capacité à établir des relations productives avec les patients

  • Disponibilité à utiliser systématiquement les feedbacks des patients pour améliorer sa pratique.

  • Compétence en approches psychothérapeutiques qui ont prouvé leur efficacité

  • Disponibilité à fournir de manière transparente des preuves empiriques de l'utilité des approches utilisées

  • Diplômes et certifications professionnelles reconnus

  • Richesse de son expérience

Emergence d'une psychothérapie efficace

Tous ces facteurs, combinés, contribuent à l'émergence d'une psychothérapie efficace.

Par exemple, une pratique de TCC classique sont les Tests dans la réalité, où un patient est encouragé à trouver activement des preuves pour tester la base de la réalité d'une croyance ou d’une hypothèse. Mais la manière dont ces tests de réalité se déroulent dépend de l'interaction entre le psychothérapeute et le patient. On peut dire que le psychothérapeute et le patient produisent le traitement en collaboration. Une TCC fournie par un thérapeute empathique et compétent à un patient motivé, avec un soutien social suffisant et une sensibilité culturelle, est considérablement différente d'une TCC fournie dans un contexte où ces facteurs n'existent pas.


Alexandra Osorio

Docteur en Psychologie



114 vues0 commentaire